Qu’est-ce qu’un compte de résultat ?

Au-delà de son aspect obligatoire en Algerie, un entrepreneur doit savoir lire le compte de résultat (télécharger le modèle) de son entreprise pour connaitre sa performance financière. Mais qu’est-ce qu’un compte de résultat ?

Un compte de résultat est un document comptable qui sert à déterminer si l’entreprise s’est enrichie ou appauvrie durant un exercice comptable (c'est-à-dire du 01/01/N au 31/12/N) à travers le calcul du résultat net qui apparaîtra dans le passif du bilan comptable. Le résultat net est la différence entre le chiffre d’affaires (produits réalisés) et les charges de l’entreprise.

Les produits réalisés représentent ce que gagne l’entreprise (le chiffre d’affaires) comme la vente de marchandise et les produits financiers…etc.

Les charges d’une entreprise représentent les dépenses de l’entreprise comme les achats de marchandises, de matières première et les salaires…etc

 

Deux cas peuvent se présenter :

  • Si les produits sont supérieurs aux charges, cela veut que l’entreprise a réalisé un bénéfice
  • Si les produits sont inférieurs aux charges, cela veut dire que l’entreprise a réalisé un déficit

Le compte de résultat en Algerie fait partie de la liasse fiscale, c’est-à-dire les documents financiers demandés chaque année par les services des impôts.

Un compte de résultat en Algerie est établi soit par un comptable interne si il existe ou par un comptable externe (un bureau de comptabilité).

En Algerie, seules les entreprises versées dans le régime réel sont dans l’obligation de présenter un compte de résultat auprès des services d’impôts.

 

Le compte de résultat doit être aussi présenté :

  • Aux associés de l’entreprise
  • Aux administrations publiques comme la CASNOS (pour le calcul du montant de cotisations à payer pour chaque associés) et la publication des comptes sociaux auprès du CNRC …etc
  • Aux banques, si l’entreprise veut contracter un crédit bancaire

 

En Algerie La constitution du résultat net de l’entreprise comprend trois « sous résultats » :

  • Le résultat d’exploitation : Il s'agit du résultat issu de l'activité courante de l'entreprise. Il est obtenu par la différence entre le chiffre d’affaires et les charges. Un solde négatif traduit une mauvaise gestion des coûts et un chiffre d’affaires insuffisant pour maîtriser l’ensemble des charges
  • Le résultat financier : Il est obtenu par la différence entre les produits financiers (placements) et les charges financières (intérêts d'emprunt, frais de gestion du compte bancaire). La majorité des entreprises ont un résultat financier négatif.
  • Le résultat exceptionnel : il s’agit de la différence entre les produits exceptionnels (vente d’un actif immobilisé comme un terrain, un bâtiment,…etc) et les charges exceptionnelles (procès,…etc) qui ne rentrent pas dans l’activité de l’entreprise. Autrement dit, le résultat exceptionnel recense les recettes et les dépenses conjoncturelles. 

L’addition de ces trois résultats permet à l’entreprise d’obtenir son résultat final appelé « Résultat courant avant impôts » avant le calcul de limpôt sur le bénéfice des sociétés (IBS).

Attention

La base de calcul de l’IBS est le résultat fiscal et non pas le résultat net obtenu du compte résultat. La différence s’explique par l’existence de charges non déductibles fiscalement (amendes,…) et des produits non imposables (certaines plus-values de cession).

Informations

  • La lecture du compte de résultat se fait de haut en bas
  • Le compte de résultat et le bilan comptable vont de paire. Il est impossible des les dissociés.

Dernière modification le lundi, 19 octobre 2020 12:55
Top